Suzuki LT-R450 Quadracer 2006



Suzuki LT-R450 Quadracer 2006
par Pascal Bastien / moto123.com
Suzuki a introduit au milieu des années 80, son premier véhicule tout terrain haute performance. Le Quadracer LT250R fût renouvelé et amélioré
Suzuki LT-R450 Quadracer 2006 (Photo: Pascal Bastien)
en 1987. Suzuki le discontinua en 1992 pour concentrer ses efforts sur les machines utilitaires dont la popularité devenait beaucoup plus importante. Plusieurs années se sont écoulées avant que Suzuki revienne sur le marché des véhicules tout terrain sport. Le LT-Z400, marquait le retour des véhicules tout terrain de promenade sportive chez Suzuki. Les prestations de ce plaisant engin étaient acceptables, et ressemblaient beaucoup à ceux des Quadsport de l'époque. Vingt ans après la mise en marché du premier Quadracer, Suzuki nous revient cette année avec une surprise de taille : Le LT-R450 Quadracer.

Coeur de motocross

Le LT-R450 emprunte le moteur de la championne de motocross, la RM-Z450. Ce moteur quatre temps, à doubles arbres à cames, possède une course de seulement 62.8mm, ce qui favorise les montées en régime. Avec une course aussi petite, la livrée de puissance que procure ce moteur est digne des meilleurs moteurs deux temps de l'époque. Le moteur du
Suzuki LT-R450 Quadracer 2006 (Photo: Pascal Bastien)
Quadracer est alimenté par un injecteur électronique et un corps de papillon de 42mm. Le système procure une réponse instantanée et est beaucoup plus efficace qu'un simple carburateur. Le fait spécial de ce moteur à injection électronique, est qu'il demande quand même l'action d'un étrangleur manuel pour démarrer lorsqu'il est froid. Le coeur du nouveau Quadracer est refroidi par liquide et le système de lubrification est du type à carter sec. Le chassie est construit avec de l'acier à haute densité et son design bas et large est inspiré des meilleures machines de course. Le Quadracer 450 est prêt pour la piste de motocross grâce à des suspensions à longue course, complètement réglable ainsi que des bras en forme de A ultra large. Pour affronter les pires tortures, les joints à rotule sont sellés et fabriqués de métal forgés.

Impulsif et démoniaque

Au premier contact, on constate beaucoup de stabilité et de maniabilité grâce à un centre de gravité extrêmement bas, ce qui entraînera par contre, une garde au sol très réduite. C'est pourquoi le LT-R450 n'est pas alèse sur terrain rocailleux, il préfère les surfaces sablonneuses, les routes de gravier et les pistes travaillées mécaniquement. Tout de suite après avoir embrayé, le Quadracer roule déjà environ 15 km/h, comme si la
Suzuki LT-R450 Quadracer 2006 (Photo: Pascal Bastien)
transmission ne possédait pas de premier rapport. Vous aurez deviné qu'il sera difficile de parcourir un sentier étroit et de garder le moteur à un régime acceptable. Les suspensions sont rigides et calibrées pour la course, promeneur du dimanche s'abstenir. Il attaque les sauts avec une impressionnante précision. Grâce à son poids plume, il est facile à manoeuvrer dans les airs et les atterrissages sont toujours très stables. La livrée de puissance peut-être qualifiée de violente et jamais j'ai eu l'impression de manquer de puissance durant l'essai. Par contre, le moteur vibre à haut régime ce qui occasionne des engourdissements aux mains et aux pieds lors de grande randonnée. La vitesse maximale est impressionnante pour un véhicule de ce type, il atteint facilement 107 km/h en mitraillant des centaines de cailloux à ses adversaires. En plus, il est possible d'augmenter la puissance considérablement en modifiant légèrement l'entrée d'air et l'échappement. La toute nouvelle transmission manuelle à cinq rapports est exemplaire, mais elle ne possède pas de marche arrière.

Pages: [ 1 2 > ]


Album photos

Retour aux nouvelles